News

Recent news in Food & Feed Analysis

  1. Home
  2. /
  3. Mycotoxines
  4. /
  5. 7 Questions: Comment analyser...

Analytes

7 Questions: Comment analyser les mycotoxines dans les blés ?

Une humidité élevée lors de la croissance du blé, rend les conditions idéales au développement des champignons produisant des mycotoxines. Il y a eu cet été, des pluies élevées rendant le risque de présence de mycotoxines élevé. Nous nous sommes entretenus avec Carrie Maune, vice-présidente de Trilogy Analytical Laboratory: Que devons-nous savoir sur les contaminations du grain par les mycotoxines DON (déoxynivalénol) et ZON (zéaralénone)? 

Que

… sont les mycotoxines DON et ZON?

Les mycotoxines DON et ZON sont des molécules produites par des moisissures qui sont toxiques pour les humains et les animaux. Tout comme la pénicilline, ce sont des métabolites produits par les champignons, cependant contrairement à celle-ci, le DON et le ZON sont nocifs pour la santé.

DON et ZON proviennent de Fusarium qui se dĂ©veloppe par temps humide. Les contaminations sur le blĂ©, se produisent souvent au printemps, lorsqu’il pleut et que l’humiditĂ© est Ă©levĂ©e, en particulier pendant la pĂ©riode de floraison.

 Qui

… peut ĂŞtre concernĂ© par les contaminations en DON et ZON ?

Quiconque vendant ou transformant du blé ou des produits à base de blé destinés à la consommation humaine ou animale. Une stratégie de test pour la détection et le dosage des mycotoxines, par exemple pour la DON et la ZON, est donc nécessaire. Le blé et l’orge étant des céréales particulièrement sensibles.

Comment

… pouvez-vous évaluer la qualité d’une récolte de blé?

Les spores fongiques peuvent infecter les épis de blé ainsi que le grain en germination (ear fusariosis). Un signe d’une infestation de Fusarium est, par exemple, des grains sévèrement réduits (grains ratatinés). Ceux-ci sont de couleur blanche et/ou légèrement rougeâtres. Ils sont également plus légers et plus doux que les grains normaux.

Afin d’évaluer la qualité du blé ou de déterminer s’il est contaminé par des mycotoxines, une analyse sur place ou un examen en laboratoire au moyen d’un test rapide est nécessaire.

Quand

… les mycotoxines DON et ZON apparaissent-elles ?

Chaque région est particulière, mais d’une manière générale, les cultures sont les plus à risque pendant la phase de floraison. Le blé d’hiver fleurit généralement à partir de mai.

…et Qu’est-ce qui augmente le risque de contamination sur le blĂ© ?

L’alternance pluie/soleil pendant l’Ă©tape de floraison du blĂ© augmente le risque d’infection fongique et donc le risque de contamination par les mycotoxines. L’humiditĂ© rend les plantes plus sensibles aux moisissures Fusarium qui produisent la DON et la ZON.

OĂą

… y a-t-il des problèmes de contamination en DON et en ZON?

Partout où le grain est cultivé. Voici un aperçu mondial: les principales régions pour le blé d’hiver aux États-Unis sont l’Arkansas, le Missouri jusqu’aux Grands Lacs, mais aussi dans les États du Sud et de l’Est tels que le Mississippi, la Géorgie, le Tennessee, le Kentucky, les Carolines, la Virginie et le Maryland.

L’UE et ses États membres figurent Ă©galement parmi les plus grands producteurs de cĂ©rĂ©ales au monde. L’Allemagne est un pays cĂ©rĂ©alier, avec des cĂ©rĂ©ales cultivĂ©es sur plus de 50% de ses terres arables. L’analyse des mycotoxines y est Ă©galement importante tout comme en France.

Pourquoi

… est-il si important de tester les mycotoxines DON et ZON sur le blĂ© ?

Le blé contaminé présente un risque pour la santé des animaux d’élevage auxquels il est donné. Cela peut entraîner des pertes financières importantes. Les aliments contaminés (blé et co-produits) sont également dangereux pour la santé humaine.

Le contrôle régulier des mycotoxines est une exigence importante et réglementaire. Les tests analytiques aident à l’évaluation du risque et à la gestion des lots contaminés.

Comment

…choisir le test le plus appropriĂ© ?

Il est important de prendre en compte 2 grandes Ă©tapes:

  • Etape 1 : l’Ă©chantillonnage. Cette Ă©tape doit ĂŞtre reprĂ©sentative du lot Ă  tester. Il est important de savoir que la rĂ©partition des mycotoxines au sein d’un lot est hĂ©tĂ©rogène.
  • Etape 2 : le test. Il est indispensable d’ĂŞtre formĂ© par les Ă©quipes R-Biopharm. Pour vous assurer que votre test et que la procĂ©dure fonctionne, nous vous recommandons d’utiliser des matĂ©riaux de rĂ©fĂ©rence ou de contrĂ´le ayant une valeur connue.

Autre conseil : si nécessaire, vous pouvez envoyer l’échantillon de votre lot non étiqueté à un laboratoire témoin afin d’en confirmer les résultats.

Cet été offre des conditions idéales pour les moisissures qui peuvent mettre en danger la santé humaine et même entraîner la mort d’animaux. Protégez donc la santé de vos clients, de vos produits et de votre entreprise contre les rappels coûteux et préjudiciables à la réputation.

Contactez-nous